« Tu peux, à l’heure que tu veux, te retirer en toi-même. Nulle part, l’homme ne trouve de plus tranquille et de plus calme retraite que dans son âme »

Marc Aurèle, Empereur Romain

 

La Vie : absorber les difficultés et libérer les opportunités ?

 

Nous sommes le 1er Mai 2020, la moitié de la planète est actuellement en confinement depuis plusieurs semaines. C’est dans ce contexte que ce Blog est né et avec lui son premier article que vous vous apprêtez à lire. Par cette écriture spontanée et conséquente, j’ai cherché à décrire ma conception de la Vie sous trois sources originelles. Ce qui m’importe c’est de rassembler le monde et d’inciter à la progression sur soi-même. C’est pourquoi, tout au long de ce texte vous retrouverez une liste de conseils à appliquer dans les circonstances actuelles et futures. Je perçois les mots comme des prescriptions naturelles pour les mauvais jours, et c’est justement l’instant crucial pour se faire du bien. Faites en bon usage, en espérant que ce soit un plaisir pour vous de me lire.

Êtes-vous satisfait de votre passé de vie ?

Pour traverser ce tunnel il est indispensable de rester l’esprit éclairé. Et, tant bien que mal, chercher la voie menant à un passage secret. De toute évidence, la réalité est rude avec son lot de surprise. Ce n’est pas un jeu avec une sauvegarde qui par miracle ferait retomber le monde à son point d’origine. Il est courant de ne pas voir les choses se passer comme on l’attendait, on en fait l’expérience au quotidien. Maintenant, prenons du recul en nous rappelant que pour plusieurs parties de la planète la souffrance est permanente à chaque jour de l’année. Les aléas naturels sont à un stade extrême de l’imprévisible et nous sommes tous dans le même panier. Néanmoins, l’angle de rebond reste large et quelque part il y a une porte de sortie pour avancer. Nous avons les moyens de nous remettre en question, et c’est un devoir personnel que de garder le contrôle droit vers de futurs projets. Bien sûr, il y a ceux qui céderont pour inévitablement s’écrouler, pendant que d’autres se renouvelleront en repartant de plus belle. Enfin, certains sortiront du néant avec des idées novatrices jusqu’alors insoupçonnées.

Avez-vous les possibilités d’améliorer votre futur ?

Dans l’état du monde actuel, il faut rester les pieds sur terre. La perspective est d’impacter tous les Plans de sa Vie ; une re-connexion entre le Physique, l’Énergétique et le Psychique. Je crois fortement que conserver ou retrouver un rythme sain est la voie pour rétablir un fonctionnement adéquat dans sa vie personnelle. Je vois cette étape de l’année comme l’émergence d’un défi où chacun a le droit d’y prendre part pour reprendre ses routines de vie en main. Pendant cette mise à l’épreuve la pente est raide, et il n’est pas permis de lâcher l’affaire pour que tout dégringole. C’est au terme de cette épopée que l’on pourra constater qui de nous aura absorbé les difficultés pour en libérer des opportunités.

 

Le Physique : réussir, s’évanouir, devenir un souvenir ?  

 

Le Corps est ingrat car les résultats du travail fourni ne sont jamais totalement acquis, j’appelle ça l’ironie du sport. Il est probable que plus l’hygiène de vie est de qualité (sans discontinuité) et plus le corps conserve ses attributs. Bien sûr, ce raisonnement fonctionne à l’inverse et de mauvaises décisions peuvent avoir des conséquences sur le long-terme. Toutefois, rien n’est jamais définitif et irréversible, et chacun peut changer du bon ou du mauvais côté. Certes, nous ne sommes pas nés égaux, qui plus est nous n’avons pas fait des efforts similaires pour atteindre l’apparence physique rêvée. Si vous êtes un féru de sport, je vous assure et vous rassure, vos progrès ne vont pas s’évanouir pour recommencer à partir de zéro. Si pour vous l’activité physique est un déclic, tout n’est pas perdu et c’est le bon moment pour se lancer. Réaliser une activité physique à la maison est largement faisable, tandis que rester au point mort ne va rien arranger. D’une certaine manière, nous avons tous et toutes un physique idéal ancré en chacun de nous. Que cet idéal se manifeste en lien avec la performance ou le bien-être, cette quête ne doit pas devenir un souvenir qui s’amenuise à mesure que les jours passent.

Entraînement et Mouvement : Mon premier conseil concerne la pratique d’une activité physique, alors quoi faire à la maison ? Quand la restriction surgit nous pensons par évidence aux loisirs. Et c’est à ce moment qu’il faut avoir de bonnes idées. C’est bien connu, moins on en fait, moins on a envie d’en faire, alors donnez-vous un élan de motivation. Bonne nouvelle, le maintien physique est ce qu’il y a de plus réalisable. Dans un objectif de développer son cardio, il y a bien d’autres moyens que de faire du tapis de course à la salle de sport. Au risque de paraître amusant pour votre entourage évitez de mimer cet exercice en trottinant dans votre salon. Prenez plutôt l’initiative de mettre les pieds dans vos baskets de course pour sortir brièvement dans les limites recommandées. Si c’est votre première fois, suivez un rythme constant en vous concentrant sur vos foulées ainsi que les balancements de vos bras. Le déclic pour le sport se trouve peut-être au bout du chemin. Si vous êtes un habitué des longues sorties, optez pour un effort plus intense en variant la vitesse ou choisissez un terrain en pente.

En revanche, si vous n’avez pas de basket ou préférez rester à la maison, sachez qu’il y a beaucoup à faire même si l’espace est restreint. Par l’occasion qui se présente, je vous invite à préconiser l’entraînement en circuit. Effectuer des exercices à la chaîne c’est stimuler plusieurs zones musculaires rendant ainsi le travail plus efficient. Choisissez entre 3 à 5 exercices que vous ordonnerez du plus difficile au plus simple. En les enchainant de la sorte, vous serez en plus grande forme pour la partie la plus dure. Pour ce faire, je recommande un format d’enchaînement alternant des muscles localisés ; sur l’avant et l’arrière du corps ou sur le haut et le bas du corps. Ensuite, c’est le moment de choisir le temps d’exercice et le temps de repos. Ces durées sont déterminées en fonction de l’intensité de l’effort. Je vous explique : plus vous êtes en mesure de recruter le corps à l’action, plus vous pouvez faire varier l’échelle d’intensité. Dans le cas présent, les poids à disposition sont limités donc il faut créer la plus grande contraction musculaire possible. Aussi, votre capacité à générer de la vitesse pour chaque répétition varie sur une courbe plus ou moins grande. Voici des exemples de formats de séance : Haute Vitesse + Haute Intensité = 30 sec d’effort / 90 sec de repos. Moyenne Vitesse + Moyenne Intensité = 45 sec d’effort / 45 sec de repos. Faible Vitesse + Faible Intensité = 60 sec d’effort / 60 sec de repos. Une fois ces paramètres pris en compte, répartissez chaque séance un jour sur deux d’une durée n’excédant pas 1h. Les progrès visibles sont engendrés par un corps qui peut pleinement récupérer de sa fatigue. Juste avant de commencer, laissez tomber les chaussures pour vous mettre pieds nus. Souvenez-vous que des appuis solides en contact avec le sol transmettent la force dans les parties du corps que vous allez solliciter. Faites-donc preuve de stabilité pour dépenser votre énergie à bon escient. Dernière chose, n’oubliez pas qu’il est avant tout important de conserver un rythme régulier et constant tout au long de votre séance d’entraînement.

Pour les personnes visant un objectif musculaire, cherchez à multiplier les séries avec des répétitions lentes et contrôlées, en décomposant le mouvement en secondes d’exécution. Dans ce cas, pourquoi pas utiliser son poids de corps mêlé à une chaise, un meuble, une table, une porte, un lit, un manche à balai, un carton, un sac à dos, une bouteille d’eau, un bidon de lessive, une barre suspendue, une sangle, une plaque en plastique pour glisser au sol… Si vous avez un espace en plein air avec un attrait pour la rusticité, faites le choix qui est le mien. C’est à dire, utiliser une corde, un bloc de pierre, un sac de sable, une brouette, une poutre, un charriot, un pneu ou encore un marteau.. Que cela soit pour garder sa musculature, suer abondamment ou éviter de prendre du gras, restez inventif car presque tout à proximité est utilisable. Les possibilités de faire sont toujours plus longues qu’elles n’y paraissent. Au final, rendez-vous compte que ce qui importe c’est la manière dont vous allez tourner le matériel à votre avantage. Si c’est possible, pensez également à vous entraîner avec un partenaire et servez-vous en comme soutien, voir de challenge pour ne pas lâcher l’affaire durant l’effort. Personnellement, pour mon maintien physique j’ai une base de matériel professionnel que j’utilise en binôme lors des entraînements. Comme il me manque plusieurs composants, j’apprends à assembler des objets avec les moyens du bord. Étant un piètre bricoleur je trouve ça amusant d’actionner mes méninges pour trouver des solutions. Vous l’aurez compris, ce qui prime c’est de rester ludique et surtout d’augmenter les palpitations du coeur ; tenir, porter, jeter, déplacer, lancer, sauter, rouler, s’accroupir.. Maintenant que vous aussi êtes en condition pour vous exercer, la balle est dans votre camp, c’est à vous de jouer.

Êtes-vous déterminé à conserver votre progression sportive ?

Nutrition et Micro-nutrition : Faire un maximum de provisions en achetant des produits transformés, c’est ingérer de mauvais aliments et donc se rajouter un problème sur le dos ; où plutôt dans le ventre. Pas d’inquiétude, la situation est temporaire et la nourriture coule toujours à flots. Nous ne sommes pas dans l’obligation de faire des réserves de denrées non périssables. Je vais vous aider à comprendre les bases du fonctionnement alimentaire du corps et pourquoi acheter des produits bruts. Mais avant, petit topo sur notre mode de vie actuel. Les points négatifs sont les suivants : notre mécanisme interne est au ralentie car nous sortons peu donc la dépense d’énergie est moindre. Et nous sommes statiques donc il y a une envie probable de manger pour tuer le temps. Les points positifs quant-à eux sont : un stress moindre permettant une amélioration de la digestion et un temps accru pour contrôler son alimentation. Les axes de travail sont donc une alimentation modérée couplée d’une hydratation convenable. Concrètement, séparer les repas d’au moins 6h et boire une grosse gorgée d’eau du robinet toutes les 20min. Si vous avez une bonne maîtrise de vos repas, le jeune intermittent est également envisageable. Dans ce cas, attention à ne pas trop affaiblir le système immunitaire. Il ne s’agit pas d’être capable de mesurer toutes les quantités mangées mais essentiellement de varier la nourriture dans son assiette.

Pour agencer ses apports caloriques quotidiens, il y a trois nutriments principaux à inclure dans sa nutrition. Les Protéines (oeufs, viande animal, végétaux, etc..), les Lipides (huile, avocat, oléagineux, etc..) et les Glucides (pâte, riz, quinoa, boulgour, semoule, patate, etc..). Il est important de prendre conscience qu’ils interagissent en symbiose au sein de l’organisme. Pour se simplifier la vie, considérez qu’ils doivent être tous présents à chaque repas sur des portions différentes ; grande, moyenne et petite. Le Matin : Protéines = moyenne / Lipides = grande / Glucides = petite. Le Midi : Protéines = grande / Lipides = moyenne / Glucides = petite. Le Soir = Protéines : moyenne / Lipides = petite = / Glucides = moyenne. En ordonnant de la sorte vos repas, vous aurez déjà passé une grosse étape. Celle de suivre une courbe énergétique ascendante depuis le matin jusqu’à trouver le sommeil avec facilité le soir. Pour ce qui est des choix des aliments, les produits de saison sont dans tous les magasins alimentaires bio ou non. Certes, ils n’ont pas tous la même qualité de production selon le magasin, mais c’est un bon début vers le ré-équilibrage alimentaire. Maintenant que vous avez le temps pour apprendre à cuisiner pour vous et vos proches, c’est parti pour créer de la convivialité. En développant votre intérêt pour la cuisine, vous pourriez découvrir de délicieuses recettes pouvant être préparées en toute simplicité. De plus, cuisiner avec amour et manger lentement peut permettre d’éviter les craquages alimentaires. Pour ma part, je profite du temps en fin d’après-midi ou soirée pour préparer mes prochains repas ; le petit-déjeuner du lendemain ou mieux quelques déjeuners et diners pour la semaine. Puis, je laisse la cuisine nettoyée et rangée derrière moi avant de me coucher. C’est pour moi le synonyme d’une journée qui se termine bien et de la prochaine qui démarrera sur le même ton.

Avez-vous l’intention d’améliorer votre alimentation ?

Récupération et Relaxation : Si pour vous les moments d’ennuis se sont faits rares au cours des dernières années, alors commencez à les apprécier. C’est naturel de ne pas savoir quoi faire en ce moment et peu sont ceux qui ont eu l’occasion d’y penser. En ce moment, c’est le monde qui est contraint de rester à la maison alors dégustez ces instants à contre-courant du réel. Pour ceux qui n’ont pas d’obligation immédiate alors démarrez la journée en vous relâchant une bonne fois pour toute.

Apprendre à se détendre au lieu de subir le stress du quotidien est une bonne alternative. Dans mon cas, je me sens bien à l’intérieur quand mes pensées sont claires avec un corps relâché de toutes tensions. La nuit privilégiez un sommeil modéré sans grasse matinée excessive, vous devriez retrouver un rythme naturel avoisinant les 7 à 9h d’endormissement. En après-midi, si l’envie d’une courte sieste se fait sentir laissez-vous envahir par la torpeur pour réactualiser votre cerveau. Enfin, quand vient la fin de journée, adopter une lumière tamisée couplée à la pratique du yoga est un choix très apaisant. Si vous préférez la douceur, en étant seul, vous pouvez vous faire des auto-massages en effectuant des pressions. Choisissez une partie du corps : la nuque, les trapèzes, le dos, les fesses et les cuisses. Ce sont des zones qui ont besoin d’être préservées. Sélectionnez un objet sous la main parmi tant d’autres : un manche à balai, une barre en métal, une balle en tout genre ou encore un rouleau. Par évidence, toute forme acceptable peut être placée contre le corps pour le masser tant qu’elle ne l’endommage pas. Quand on a la chance d’être à plusieurs, l’option la plus agréable reste bien sûr de se masser mutuellement. Lorsqu’on ressent une douleur sur une zone musculaire c’est souvent qu’il y a un noeud à défaire. Dans ce cas, on peut alors choisir d’y appliquer des pressions de haut en bas, profondes ou circulaires pendant quelques minutes par jour. Il faut prendre conscience qu’il est difficile de récupérer complètement d’une fatigue mentale et physique. Car une fois que le sommeil est perdu ou que le corps est sur-sollicité alors la dette de repos s’allonge. Dans mon cas, j’essaye d’être régulier dans mon organisation et j’écarte au maximum la lassitude du week-end. Être constant m’aide à garder la tête froide pour travailler plus efficacement tout au long de la journée.

 

L’Énergétique : fuir, se figer ou foncer tête baissée ?

 

L’État d’Esprit conduit notre mécanique de vie, il fluctue en fonction de nos expériences et du monde interagissant avec nous. Aux prémices des événements actuels, être passé par le déni est une étape normale. Il est compréhensible qu’un doute très humain s’installe en chacun, cependant il faut réagir au plus vite pour la suite. Ignorer la situation en faisant mine d’être imperturbable n’est pas la solution qui réglera tous nos problèmes. Alors que l’accepter peu à peu amène à une remise en question et lutter contre une potentielle défaite. Fonder notre système de vie nous a pris beaucoup d’énergie mais personne n’est inébranlable. C’est face à face avec soi-même en gardant notre sang froid que l’on apprend à se canaliser. Je ne crois pas qu’il soit envisageable de fuir face à ses responsabilités, de se figer devant les événements, ou de foncer comme un mouton dans la panique générale. Débutons dès maintenant avec des routines pour faire grandir le positif dans nos esprits et repousser le négatif.

Méditation et Respiration : Face au virus respiratoire qui nous touche, j’ai foi en le travail de la respiration. Un moyen qui, je le pense, est un boost pour le système immunitaire. Si par chance vous vivez ce confinement à la campagne alors vous êtes privilégié. En zone urbaine, contentez-vous de sortir sur le balcon et/ou d’ouvrir en grand toutes les fenêtres. Que le soleil rayonne au loin ou que la pluie tombe droit devant, c’est comme se retrouver quelques instants à l’extérieur. Ça tombe bien la pollution a grandement réduit et les oiseaux restants ont probablement repris leur place. Lorsqu’on pense à la méditation, on recherche à effectuer un reset rapide pour retrouver le moment présent. Interagissant avec le bas ventre, le diaphragme, qui pompe l’air dans nos poumons, agit fortement sur notre capacité à être contracté ou relâché de toute part. Le flux de l’air est un rythme cyclique qui débute par une inspiration par le nez suivi d’une expiration par la bouche. D’une manière lente ou rapide, l’air s’accumule profondément dans le ventre tandis que les épaules restent relâchées.

Pour découvrir la méditation, vous n’êtes pas obligé d’être moine zen ou d’entrer en contact avec le cosmos. Adoptez une position confortable avec une pensée dirigée volontairement sur l’un des sens suffit amplement. Le placement est au choix, debout comme un arbre, assis en tailleur façon lotus ou sur les genoux à la manière japonaise. La marche à suivre : effectuez 5 à 15 min de respiration avant chaque repas en comptant le nombre de respiration ou de secondes quand l’air traverse votre corps. Concentrez vous sur un bruit de la nature, la chaleur d’une partie du corps, une pensée positive, et surtout en profitant de l’instant. Ressentez cette bulle positive qui grossit autour de vous ou la chaleur bienfaisante qui vous traverse. Pour moi, c’est lorsque je suis en contact avec le froid que je reprends mes esprits. Dès mon réveil, je prends une douche fraîche tout en me concentrant sur ma respiration. Je me place debout avec le corps souple et les yeux grands ouverts. Cet exercice va m’apporter une certaine clarté d’esprit qui va perdurer pendant plusieurs heures. De votre côté, faites-le avant tout par envie de découverte et sans contrainte pour accepter les pensées qui vous freinent.

Êtes-vous motivé par de profondes pensées ?

Environnement et Atmosphère : Vivre entre quatre murs en étant privé de l’extérieur est une condition très spéciale. Pour des personnes casanières cela peut être supportable, et à l’inverse très anxiogène pour des hyperactifs. Durant ces jours complets passés chez soi il n’est pas envisageable de se lever et de se coucher en piteux état. Un cadre de vie idyllique c’est s’y sentir bien pour y passer la journée. Marcher dans un espace qui a du sens, s’assoir dans une rocking chair pour se transposer dans une histoire, ou encore être dans une chambre reposante pour faire de beaux rêves. La maison est devenue un lieu de circulation où nous effectuons l’intégralité de nos tâches.

Revoir l’organisation de l’espace à bon escient c’est se sentir à son aise et non restreint. Pour hiérarchiser ses pensées, il faut d’abord avoir un logement ordonné. Faites place au rangement, qui sait, vous pourriez retrouver votre machine à coudre ou vos pinceaux et vos crayons à dessin ? Il y a plusieurs mois, j’ai fais le tri dans mes affaires, j’y ai retrouvé des vieux souvenirs. En parallèle, et si vous aimez la verdure, vous pouvez prendre un moment pour vous renseigner sur les plantes vivant en intérieur car elles peuvent améliorer significativement la qualité de l’air. Si vous en avez déjà alors sachez qu’elles ont chacune une place dans une pièce précise. Avec des pots vides et de la terre/terreau à disposition, pourquoi pas s’initier à la culture de légumes et fruits ? Bientôt, les graines pourraient devenir une denrée très prisée. D’ailleurs, c’est la saison des semis pour le potager, c’est le moment d’avoir la main verte. Au début du confinement, avec un ami, nous avons créé un composteur en bois et un début de permaculture expérimentale. D’ordinaire, je n’aurais jamais fais ça, alors je trouve ça très amusant d’apporter une touche d’inconnu dans mon quotidien. Tout compte fait, même dans un état de vie altéré, il est possible de répandre du bon pour faire ressortir notre côté FengShui.

Avez-vous de solides habitudes de vie ?

Entourage et Relationnel : Le contact pour combattre l’isolement est ce qu’il y a de plus élémentaire pour assister ses semblables. C’est évident qu’au niveau technologique nous sommes au point, la communication en ligne fait grande impression. Mais n’oublions pas que l’échange physique reste le moyen le plus sûr pour transmettre des émotions. Pour le taciturne, la prise de parole est la bonne décision, c’est le moment d’être bavard et blagueur. Si vous êtes dans une phase de dureté et d’exigence avec vous-même, exprimez-le à l’intérieur, mais reflétez de la douceur à l’extérieur. Habituellement, notre humeur fluctue sur une échelle de niveaux balançant entre gaieté et peine. Je suis convaincu que tout va bientôt s’amplifier d’un coté ou de l’autre. Alors soyons présents pour notre entourage et enlaçons-le de paroles rassurantes. C’est le moment d’être plus emphatique, altruiste et attentionné, ce faisant, j’espère agir en soutien pour mes proches. Côté loisir en groupe, chaque jour j’ai plaisir à partager une partie de jeu de société avec mes amis confinés. Étant un joueur dans l’âme, je trouve que faire une partie tous ensemble renforce les liens qui nous unissent.

 

Le Psychique : Décoller, chuter et atterrir sans se crasher ?

 

Le Mental est régit par notre passé, la situation présente est bancale, le futur est quant-à lui imprévisible. Alors faut-il se démoraliser ? Non, ne jamais être défaitiste car ça n’apporte que le néant. Puisque nous sommes victime des mêmes problèmes, trouvons la solution à leur résolution. Il faut éviter de tomber dans un gouffre, ce sentiment naissant du fait de ne pas s’accomplir. Pour garder ses objectifs en ligne de mir on doit être capable de se motiver seul et grâce à la poignée de personne qui nous accompagne. Le “Boom” explosif du succès est en cours de chargement, sans virer de bord, jamais dans la tendance mais toujours dans la bonne direction.

Écouter, Lire, Écrire et Parler : Depuis la nuit des temps, ces facultés qui nous rapproche place le monde à notre portée. Celles-ci développent un avantage certain en nous donnant accès à un vaste panel de connaissances. Profitons de ce moment cloisonné chez soi pour développer des hobbies essentiels tels que ; l’écoute attentive, la lecture instructive, l’écriture de ses pensées et l’échange abondant. Prenons la décision de laisser tomber les réseaux sociaux et la désinformation qui sont comme un aimant pour nos yeux. Puisque cette distraction permanente est à double tranchant, il faut faire la part des choses. C’est maintenant que les passes-temps oubliés resurgissent et prennent tout leur sens. Certes, l’écriture par l’encre avec la plume, et la lecture en tournant les pages d’un beau livre relié ne se font que plus rares. Il est maintenant plus moderne de frapper les touches du clavier, cliquer les pages de la tablette, écouter des vidéos et parler dans un micro. Avouons que c’est quand même très pratique, mais moins tangible. Je vais vous montrer comment j’évolue sur moi-même. Chaque jour, ma routine de développement personnel demeure identique, elle me donne de l’engouement pour la journée. Je me lève du bon pied et prends une douche. Puis je démarre par l’écoute active d’un podcast en préparant le petit déjeuner. Le dialogue positif que j’entends me motive à être de même. Une fois les aliments préparés, j’enlève mes écouteurs pour prendre l’air plusieurs minutes et respirer. J’en profite pour faire une brève lecture de notes personnelles que j’ai écrite pour extirper des idées. Ces notes personnelles sont mes pensées quotidiennes, couchées sur le papier cela m’évite de les ressasser. Ainsi, je choisis de me les remémorer au bon moment, elles guideront mon inspiration du jour. Vient ensuite le moment de savourer mon repas et de lire un chapitre de livre ou un article en ligne. Lorsque cela est nécessaire, je m’appuie sur le dictionnaire pour déchiffrer les termes incompris ou les mots que je ne connais pas encore. Dans un même temps, j’essaye d’être conscient de ce que j’ingère et prends le temps de mastiquer, chose qui me fait habituellement défaut. Et pour finir, une fois bien lucide, je travaille mon élocution sur ce que j’ai retenu de percutant. Puisque la vie tourne autour de l’échange, ou encore du partage, c’est en lisant, en écoutant et en discutant que j’ai le plus appris de moi-même et sur les autres. Je considère qu’une fois ce début de journée accomplit, mon cerveau est en marche, je suis prêt à être productif. Ayant conçu ma matinée idéale par expérimentation, je vous invite à essayer de vous discipliner sur quelques détails qui peuvent améliorer votre journée.

Êtes-vous inspiré par le monde et ses personnages ?

Création et Innovation : Un grand plongeon dans une situation abyssale amène à l’émergence de projets inédits. N’est-ce pas stimulant de se dire qu’on peut ressortir grandi d’une période de faiblesse ? Mais pour pouvoir emmagasiner de la force encore faut-il être à la hauteur de la tâche. Il n’y a pas de schéma préconçu à la créativité, si ce n’est qu’elle se développe et s’entretient en mettant du coeur à l’ouvrage. Les idées ne me tombent pas du ciel, c’est par le travail que j’arrive à les dégager. La création de mon contenu passe par des phases répétées de réflexion. Puisque l’inspiration vient souvent quand on s’y attend le moins, j’agis avec ferveur en travaillant toujours avec persistance. J’en ai tiré une force, celle d’améliorer mon caractère et mon tempérament. Dès lors qu’une idée originale me vient à l’esprit, un sentiment de satisfaction me donne envie de l’exploiter à son maximum. La conception d’un programme personnalisé, d’une vidéo descriptive de mouvement ou d’un projet d’écriture, sont des petites victoires qui aiguisent ma gymnastique d’esprit. Pour vous aussi, j’en suis certain, des axes de travail sont encore inexploités. C’est cette prise de conscience qui vous fera tirer votre épingle du jeu.

Avez-vous l’ambition de mener à bien vos projets ?

Business et Formation : Il est dit que toute grande récession est suivie d’une forte croissance. N’ayant encore rien vécu de tel de mon vivant, j’attends de le vivre pour le croire. Nous avons toujours tenté de tirer le meilleur de nous-même, alors cela continuera dans les jours à venir. Voilà pourquoi embrasser la situation actuelle est le moyen que je préconise pour rester à flot. Puisque le travail rodé a perdu tout son sens, place à l’improvisation pour dévoiler ses atouts au moment opportun. Ce qui est déterminant n’est pas ce qu’il va se produire, mais la façon dont vous allez être préparé à l’imprévu. Si vous êtes salarié, indépendant, développez un projet passion ou professionnel dont vous êtes le leader, ou pourquoi pas les deux. Au travers de mes échecs répétés, je m’affirme grâce à mes intentions et mes actes, seule la réitération des efforts compte. En effet, j’ai monté mon entreprise, progressé sur quelques projets jusqu’à leur arrêt forcé. Maintenant l’entrave est là, mettons d’emblée les bouchés doubles pour avancer différemment. En imitant le caméléon qui se fond dans le paysage, j’ai foi en ma capacité de réussite. Je perçois cette succession d’épreuves comme une remise en question de mes automatismes, vers une version plus-ultra de moi-même. À l’image d’un combat où rien n’est gagné par avance, je vous invite à toujours frapper plus fort jusqu’à la victoire.

Ce que je retiens de l’impact du confinement sur les 3 Sources de la Vie, c’est qu’on en revient inévitablement aux bases. Ces mesures extrêmes doivent apporter une réelle prise de conscience collective ; preuve de notre vulnérabilité. Si on fait le point, que l’on soit enfermé à la maison ou dans la matrice quotidienne la situation est similaire. Quand bien même nous pouvons nous perdre, nous déstabiliser et nous disperser, il faut palier l’ancien rythme en restructurant le quotidien. J’espère que nous saurons en tirer une leçon importante ; la vrai valeur de la Vie n’a pas de prix et on la savoure lorsqu’on retourne aux sources de ses besoins. Il faut se déconnecter et regagner de l’intérêt pour la simplicité, la protection des siens et le bon sens.

À vous, hommes et femmes en quête de changement, passionnés de l’entraînement ou confrères préparateurs physiques, je tiens chaleureusement à tous vous remercier d’avoir pris le temps de me lire. En ces temps difficiles, je dirige mes pensées vers le personnel médical, et tous les héros de la situation. Je pense aussi aux personnes qui surmontent l’inquiétude de leurs familles ou affrontent la maladie avec courage. Pour ma part, je souhaite également apporter ma pierre à l’édifice. Alors si vous souhaitez une consultation gratuite en visio ou audio autour de l’entraînement, de la nutrition et du lifestyle, sachez que ce sera avec plaisir. Force à vous !

 

Restez Connectés : On va en parler dans le Cercle

 

Quelle est votre partie préférée dans cet article ? Faites-le moi savoir dans les commentaires en bas de page ! Si vous partagez et diffusez ce contenu c’est gratuit et surtout très apprécié ! En tout cas merci de m’avoir lu jusqu’au bout 🙂

Lire mes articles personnels écrits sur des sujets clefs !

Regarder mes vidéos des exercices de votre programme !

Feuilleter les livres inspirant de notre époque !

Consulter les documentaires qui touchent notre génération !

Écouter les podcast et livres audio pertinents !

Utiliser les applications smartphone au contenu étonnant !

 

L’Auteur

 

Mehdi Cholley est le créateur de ONE4ALL Performance et l’auteur du Carnet de Voyage Mehdi’n China. Préparateur Physique de père en fils il méprise la désinformation et a pour mission de corriger ça dans l’industrie du fitness. Passionné de sports de combat et de lever de fonte, il poursuit sa quête de savoir dans le domaine de l’Entraînement, de la Nutrition, et du Lifestyle. Rejoignez-le en prenant rendez-vous ou sur sa page Instagram.

One Comment

  • CL dit :

    Bien qu’il soit un coach professionnel, l’auteur écrit très bien. J’aime particulièrement les détails qu’il a fait ressortir dans sa vie sur l’exercice et l’alimentation. Après avoir lu son article, vous envierez ce genre de mode de vie naturel et équilibré… massage, yoga, méditation, lecture et même respiration. Chaque petite routine quotidienne, comme la cuisine et le bricolage, devient si intéressante entre ses mains. Cet article est une bonne guilde pour tout le monde pendant cette période de confinement!

Laisser un commentaire

adipiscing luctus tempus dolor mattis libero. consequat. lectus Phasellus vel, commodo